Comment méditer pour se mettre sur les ondes alpha ?

La méditation est l’un de ces exercices qui changent la façon d’être d’un homme.

Elle modifie le rythme cérébral et lui permet d’atteindre certains états.

Qu’il s’agisse de l’état alpha, bêta, thêta ou delta, il est possible d’atteindre chacun d’eux grâce à la méditation.

Comment méditer pour se mettre sur les ondes alpha

Cependant, il est important que la personne souhaitant atteindre un état alpha sache comment méditer pour y arriver.

Voici les principes qui régissent l’atteinte des ondes alpha à partir de la méditation.

Focus sur les ondes alpha et l’état alpha

L’état alpha désigne un mode de fonctionnement du cerveau humain ou cours duquel les ondes émises par celui-ci varient entre 7 et 14 Hz.

Ces ondes portent le nom d’ondes alpha et se localisent principalement dans différentes régions du cerveau comme le cortex ou encore l’occiput.

Il faut déjà souligner que les ondes alpha ne peuvent être visibles sur un encéphalogramme que lorsqu’une personne a ses yeux complètement fermés.

Par contre, dès qu’une personne ouvre ses yeux elle sort automatiquement de l’état alpha et voit les ondes alpha se dissiper.

La raison principale derrière cet état de choses provient du cerveau lui-même.

Une personne qui se trouve dans l’état alpha doit obligatoirement être dans une phase où elle n’est ni éveillée ni endormie.

On parle d’étape intermédiaire entre le sommeil et le réveil. L’autre point qui caractérise l’état alpha est la sensibilité aux stimulations venant de l’extérieur.

Bien que le niveau de relaxation atteint avec cet état soit profond, une personne en phase alpha reste très sensible.

La méditation : un moyen efficace de se mettre sur les ondes alpha

Il existe de nombreux moyens par lesquels une personne peut atteindre l’état alpha.

La méditation est l’un de ces moyens.

L’état alpha est même considéré comme étant la forme la plus primitive de méditation existante.

Pour atteindre cet état grâce à la méditation, il y a des conditions qu’il faut à tout prix remplir.

Le silence est la toute première prédisposition : il est primordial d’avoir du calme autour de soi.

Cela vous offre une confortable atmosphère pour réussir l’exercice auquel vous vous préparez.

Il est donc très important de choisir un endroit où règne au maximum le calme.

Le choix de la position est le deuxième élément important pour le déroulement de la méditation.

Il est préférable de se mettre en position couchée sur le dos afin de garder les muscles au repos.

Cette position place idéalement le pratiquant dans un état de mi-sommeil.

Il faut néanmoins éviter de se laisser tomber dans les bras de Morphée.

Le maintien des yeux fermés constitue la troisième condition pour être sur les ondes alpha par la méditation.

En effet, les yeux étant directement liés au cerveau, il faut que ceux-ci cessent toute activité pour contraindre le cerveau au repos.

Le méditant entre à ce moment-là dans une phase de concentration où tout ce qu’il voit n’est pas à sa portée de vue.

Le recours aux instruments sonores pour se mettre sur les ondes alpha

Lorsque le cerveau atteint le rythme alpha, celui-ci voit ses deux hémisphères entrer en harmonie parfaite.

Afin de faciliter cette harmonie, la méditation amène généralement le sujet à opter pour l’étape de la relaxation profonde.

Il s’agit de la raison principale pour laquelle les séances de méditations destinées à l’état alpha sont associées à des instruments de musique.

Lesdits instruments de musique permettent d’entraîner rapidement une relaxation profonde chez le sujet.

Le diapason et le bol tibétain sont les deux instruments de musique utilisés généralement pour assurer la relaxation.

Le choix de ces éléments vient principalement du fait des vibrations sonores qu’ils produisent.

Elles se transforment directement en ondes alpha dès l’instant où elles pénètrent le tympan d’une personne.

Ainsi, une médiation permettant d’atteindre l’état alpha peut également s’accompagner des vibrations issues d’instruments comme le diapason ou le bol tibétain.

Ceci, bien sûr en respectant les principes de la méditation.

Sinon, en plus de méditer, vous pouvez aussi apprendre à augmenter votre taux vibratoire en développant votre magnétisme.

Il vous suffit de trouver une bonne formation en magnétisme pour développer votre énergie vitale.


Articles connexes :

Quels sont les symptômes de l’emphysème pulmonaire ?